Comment faire un jardin japonais ?

Un jardin japonais est naturellement lié à l’ambiance zen et à la détente. C‘est aussi un endroit qui est conçu comme une sorte de tableau en reproduisant une miniature d’un paysage naturel qui est constitué de divers éléments.

Pour réussir à faire son propre jardin japonais, il est indispensable de connaître ces quelques bases. Après tout, la conception d’un jardin japonais ne s’improvise pas.

Le choix des arbres

Sans arbre, un jardin ne peut pas être qualifié de jardin japonais. Mais, il ne faut pas non plus choisir n’importe quel arbre. Il faut plutôt baser son choix en fonction de quelques critères :

D’abord, il est important que l’espèce choisi ait une quelconque relation avec l’Asie. Puis, il faut penser aux perspectives de reliefs. Pour ce faire, il suffit de choisir des massifs de différentes tailles. Les plus grands peuvent, par exemple, servir de clôture ou de cache-mur.

Enfin, il est crucial de bien soigner l’esthétique en veillant à une excellente harmonie visuelle. Les espèces qui sont faciles à tailler sont alors à privilégier. Il est à noter qu’il existe une liste d’arbres qui sont les plus recommandées pour un jardin japonais citons l’érable, le pin, qui sont tous des arbres qui connaissent des engouements au japon.

Les cerisiers qui définiront plus nettement l’aspect asiatique de l’endroit avec ses couleurs. Le choix des arbres est plus ou moins exhaustif. Un petit travail de recherche est alors conseillé pour avoir accès à celle-ci.

Le choix des plantes

Les plantes et les fleurs sont aussi des éléments incontournables d’un jardin japonais. Selon la pratique traditionnelle, leur nombre sont limités. Il en est de même pour la diversité des espèces. Il est donc recommandé de ne pas trop en faire abus.

Les plantes vivaces (iris, …), les plantes aquatiques (nénuphars, lotus, …), le bambou ainsi que le camélia sont les principales espèces qui sont le plus utilisées et les plus recommandées dans les jardins japonais.

Vous devez également prévoir un système d’irrigation adaptée pour arroser les plantes ou faire circuler l’eau si vous installez un bassin dans votre jardin japonnais. Pour cela vous aurez besoin de quelques tuyaux et d’une pompe à eau que vous pouvez commander sur ce site.

Les éléments de décoration

Tous les éléments de décorations qui sont étroitement liés à la culture nippone sont les bienvenus dans un jardin japonais : allées, pierre, carillons, gros galets, fontaine, etc.

Mais, il faut quand même faire très attention de ne pas accumulés tout un tas d’objets japonais qui n’ont aucune cohérence.

En effet, chaque élément choisi doit être matérialisé en particulier. Sinon, les statues de Bouddha sont appréciées dans ce type de jardin. En fait, elles ont plutôt une place qui leurs reviennent de droit.

L’éclairage doit aussi être bien mis en valeur pour que l’espace zen soit parfaitement éclairé. On peut même multiplier les sources de lumières légers et discrets dans tout le jardin.