Imprimer en 3D, sans imprimante 3D et sans connaissance

Depuis quelques années, j’entends parler d’impression 3D, c’est surtout mon mari qui m’en parle à vrai dire. Il trouve ça génial de pouvoir concevoir des objets et les imprimer soi-même chez soi. Malheureusement pour lui, il n’a jamais été doué pour l’informatique, encore moins que moi :).

Il faut bien avouer que l’impression 3D représente une révolution pour l’industrie, mais aussi pour les particuliers. Avec quelques idées créatives, de la patience pour se former à son utilisation et une imprimante 3D, chacun peut créer ses propres objets (jouets, ustensiles, décorations, pièces pour réparer quelques choses…).

Acheter une imprimante 3D ?

Au départ, pour lui faire plaisir, je me suis intéressée au sujet et j’ai commencé à me renseigner sur les imprimantes 3D. Même si aujourd’hui le prix des machines a un peu diminué, elles représentent un budget conséquent. Et très honnêtement, je ne savais pas quelle imprimante choisir et je n’étais pas réellement convaincu que mon mari est la patience d’apprendre à s’en servir.

En plus, de l’imprimante, je devais donc trouver une formation suffisamment complète pour un parfait débutant dans l’impression 3D. Bref, j’ai mis le sujet dans un coin de ma tête et je voulais voir si le sujet continuerait de l’intéresser dans le futur.

Service d’impression 3D en ligne

Au détour d’une recherche en ligne, j’ai découvert récemment l’existence de service d’impression 3D en ligne. Une société telle qu’Abeille 3D permet de faire imprimer en 3D ses réalisations sans avoir besoin d’investir dans une imprimante et sans connaissances pointues dans le domaine. De plus, il est possible d’imprimer dans différents matériaux comme les classiques ABS et PLA, mais aussi d’utiliser d’autres matériaux comme le Nylon, le PETG ou autres matières moins courantes.

Certes, avec un service en ligne d’impression 3D, on ne pourra pas voir notre objet se réaliser étape par étape dans l’imprimante. Mais, la simplicité d’utilisation rend l’impression 3d accessible à tous. Le service est vraiment complet, il suffit d’importer son modèle et immédiatement le tarif de l’impression est indiqué. Pas de mauvaise surprise, de plus la livraison est offerte ! De quoi, réaliser pas mal d’objets à son image sans prise de tête ! Et là, ce n’est plus mon mari qui est passionné par le sujet, mais moi-même, car je m’imagine déjà de nombreux objets décoratifs ou ustensiles pratiques à réaliser.

Exploiter les modèles 3D créés par d’autres

Ce qui est formidable avec Internet, c’est qu’il est très facile de se procurer des fichiers STL et de les réutiliser. Un fichier STL représente un modèle 3D. Je ne vais pas entrer dans les détails techniques, mais il faut savoir qu’il existe de nombreux sites pour récupérer des fichiers STL. Il y a des sites gratuits et des sites payants, largement de quoi trouver des modèles à utiliser directement ou à améliorer avec sa touche personnelle.

Certains de ces sites sont des places de marché, comme myminifactory.com, permettant à des créateurs de proposer toutes sortes de modèles 3D prêt à imprimer en 3D.